[PS4] The Legend of Korra

legend-of-korra-ps4-493x600

Après une première partie de Bayonetta 2 sur WiiU des plus exquises, je suis de retour pour deux semaines dans le Nord. Là,  j’ai rallumé ma PS4 laissée de coté quelques semaines.
En regardant les dernières nouveautés sur le Playstation Store, je me suis laissé tenter par la Légende de Korra, un Beat Them All de PlatinumGames également (sur commande d’Activision). Pour 15€, je partis pour une nouvelle aventure, sans forcément en attendre énormément du titre, surtout après l’excellentisime Bayo !

Avant d’entamer le titre,  je ne connaissais rien à la Légende de Korra, juste que c’est un dessin animé, apparement dans le même univers qu’Avatar. D’ailleurs pour ce dernier, je n’ai vu que le film « live », le Dernier Maitre de l’Air. Mais bon un Beat’ PlatinumGames, on peut s’attendre à un bon défouloir, alors, go go !

La légende de Korra - Screen 1

Legend of Korra est donc un Beat Them All dans la tradition d’un Bayonetta. On dirige Korra à travers 8 chapitres, divisés en « versets » auquel le jeu nous attribue un classement suivant notre performance (Platine, Or, Argent, Bronze). Le gameplay se compose de combos à réaliser avec un bouton attaque faible et un bouton attaque forte. Ici pas d’armes, mais des coups basés sur les 4 éléments que sont l’Air, le Feu, l’Eau, et la Terre, assurant une petite diversité dans les enchainements. Il y a des finish quand l’ennemi est faible, différent selon l’élément choisi. On dispose également d’une garde, avec contre attaque si on a bon timing, et d’une touche esquive. Vraiment, on dispose d’un bon Beat Them All à la Bayo dans son gameplay.

En plus des phases Beat’ classiques, et ceci à plusieurs reprises au cours de l’aventure, des mini stages « courses d’obstacles » à dos de Naga, l’animal de compagnie de Korra mi-ours polaire, mi chienne permettront de tester ces réflexes. Un boss se fait également sur le dos de la bête. Sans doute le boss le plus galère en mode Extreme, puisque dans cette difficulté, une touchette sans protection de la magie de l’Air, et Korra ira manger la neige avec sa copine canine !

La légende de Korra - Screen 2

Au fil de l’aventure, Korra collectera des Spirits en battant des ennemis, en démolissant les éléments du décors ou en réalisant des bonnes performances à chaque verset. Ces points permettront d’acheter des objets, mais surtout des talismans qui boosteront les dégâts ou d’autres caractéristiques, parfois au détriment d’une moitié de la barre de vie de la jeune fille. Ces points d’esprits serviront également à acheter des parchemins pour ajouter des possibilités des combos aux différents éléments. Ces parchemins deviennent dispo dans la boutiques en fonction des levers en niveaux des éléments au fil des combats, afin d’assurer aussi les possibilités de combos et augmenter les caractéristiques de Korra.
Notons que lors des stages, on pourra tomber sur des coffres avec des objets, plus au moins rares, qui seront transformés en Spirits à la fin du niveau.

En plus du mode Story, le titre de PlatinumGames propose  un mode Pro-Bending, qui se compose de tournois opposant deux équipes de trois personnes maitrisant les éléments. Des règles simples à maitriser, des matchs plutôt amusant à disputer, mais hélas très répétitifs. Vous y ferez sans doute que la quinzaine de matchs nécessaire pour les trophées associés. Ensuite vous passerez vitre à autre chose.

La légende de Korra - Screen 3

Après avoir terminé le jeu en normal, puis une seconde fois en Extreme, suivies de quelques heures de farming (pour les objets et récupérer assez de Spirit pour acheter les talismans), voici le titre platiné. On peut penser que le jeu n’est pas terminé, qu’il faudrait terminer tous les stages en Platine dans tous les modes de difficulté. Mais pour ma part, je vais laisser cela de coté pour me concentrer sur d’autres titres.

La légende de Korra - Screen 4

Au final, la Légende de Korra s’est pas un si mauvais jeu, même si une fois fait le tour, on y reviendra pas. Evidemment loin d’être Bayonetta, le gameplay un peu calqué sur notre sorcière propose de bonnes idées avec les combos entre les différents éléments. Techniquement le titre tient la route sans être une prouesse pour de la PS4 (graphismes cell shadding, excellente fluidité). On pourrait bien réfléchir à son acquisition s’il était proposé à 40-50€, mais à 15€, le rapport qualité prix est pour ma part bien là. J’ai pris du plaisir, parfois même de la frustration en Extreme, mais l’essentiel est justement là : je me suis bien amusé, et cette expérience me donnerai presque l’envie d’en connaitre plus sur l’univers de Korra !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *