2014 : le top albums de mon iPod !

Lectrices, lecteurs de mon blog,

Avant toutes choses, permettez moi de vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui débute. Good bye 2014, hello 2015 !
Je vous présente ainsi mes traditionnelles vœux de santé et de réussites personnelles et professionnelles. Pour certains d’entre vous (et si vous lisez ce blog, vous en êtes j’en suis sûr), je vous souhaite une excellente année dans nos passions que sont les jeux vidéo, les animes/mangas, le codage Web. Et bien sûr une excellente nouvelle année dans le domaine de la musique.
2014 fut personnellement riche en découvertes et redécouvertes de genres (Italo Disco, Eurobeat), artistes et albums. Des albums et compilations furent pendant longtemps dans mon iPod, et certains le sont toujours. Des albums toujours au top, écoutés sans modération lors de mes déplacements quotidiens maison-travail, et également en ces lieux, lors d’élaboration de cartes, de programmation Python ou PHP.
Pour le premier billet de blog de 2015, je vous propose un retour rapide sur quelques albums marquant ayant séjourné dans mon lecteur MP3 au cours de l’année écoulée. Un genre de Top, mais sans véritable classement. Il s’agit d’un aperçu de mes écoutes, il serait long de revenir sur l’ensemble des mes découvertes et coups de cœur de l’année.
Bonne lecture de ce top, et bonne écoute des extraits/clips qui vous sont proposés.

L’Eurobeat, toujours une valeur sûre…

 Comme les précédentes années depuis 5 ans, le genre Eurobeat constitue le plus gros de mes écoutes de musique, au détriment de l’Eurodance (mon genre de prédilection à la Fac). Les compilations Super Eurobeat (SEB) d’Avex constituent bien évidement une source inépuisable de titres : faire une playlist avec environ 200 albums de versions extended, mettre l’ensemble des pistes en lecture aléatoire, vous en avez pour des semaines d’écoute !

seb146_120

Mais les Megamix et Countdown Mix sont toujours bienvenus pour balayer une large sélection choix de ziks en en minimum de temps. De ce coté, le volume 146 tournera boucle en début d’année, mais le « classique » SEB 120 tournera tout autant sinon plus. Ce SEB est un peu particulier à mes yeux, car il est le premier que j’ai écouté, en 2001. J’étais encore au lycée, je venais d’apprendre l’existence de Para Para Paradise sur PS2 et de ces musiques d’un genre jamais entendu auparavant. Téléchargée à l’époque, SEB 120 fut cependant la première compilation acquise « en physique » pour ma collection SEB, entamée il y a maintenant un peu plus de 4 ans…

seb230

Cependant, l’écoute du volume 120 fut moindre dès l’été, avec l’arrivée du 230ème épisode de la série. Double CD, comme les autres compil’ anniversaire, Super Eurobeat 230 est très plaisant à écouter car il intègre un bon nombre d’excellent titres des SEB « modernes » (moderne fait référence pour moi aux SEB à partir du 201). Et j’ai toujours ce frisson d’excitement quand s’enchainent les dernières pistes du CD1, de Born To Be Wild in My Car (Cy-Ro) à SEB 4 U (SEB AllStars feat. DJ Boss) en passant par SuperStar de Go2 & DJ Boss. Le CD1 s’achève, mais le second reprend de plus belle avec Your Bodie Lies (Norma Sheffield) et What is Real (Mike Freeman). Un régal !
Résultat, après plusieurs écoutes, je n’ai pas hésité à acquérir le CD via PlayAsia. Don’t regret it!

 …mais avec une petite diversification : EuroPanic!

Cependant, les compilations Super Eurobeat ne sont pas les seuls endroits où se nourrir en la matière. En 2000-2001 sortent 6 compilations intitulées EuroPanic! Du genre Eurobeat, mais avec un style que je trouve encore plus « nyan nyan ».  De plus, c’est un peu le genre d’Eurobeat que l’on pouvait trouver dans les DDR et compil Dancemania (Je pense aux 2 compilations Euromix Happy Paradise 1 & 2).
Je me suis bien filé l’ensemble des 6 albums, mais mes préférences vont aux volumes 3 et 6, avec des coups de coeur pour des pistes comme Simon Samurai, PussyCat Love, Into The Night, et Dancing Hero. And more…
europanic

Shake Up Eurobeat & Animes : ParaPara Max

Et qu’obtenons nous quand on mélange cette passion des animes avec le genre Euro ? Les compilations ParaPara Max. Des compilations qui datent, certes, mais que je prends toujours plaisir à écouter.
Les 5 compilations de la série propose des reprises de génériques/endings d’animes, reprise par une même chanteuse, et  mixées dans un style Eurobeat donnant envie de danser le Para Para.
paramax

Retour en discothèque dans les 80’s : Anime Hits in 80’s Disco Style

Restons dans l’univers de l’animation japonaise et ses thèmes, mais dans un genre « coussin éloigné » de l’Eurobeat : le Disco. En 2010 et 2012 sortent sous la collection Dancemania les Anime Hits in 80’s Disco Style. Ces deux compilations regroupent, comme leur nom l’indique, et à eux deux, 60 musiques d’animés, reprises dans le style Disco des eighties. Malgré le style 80’s, les animes concernés par ces remixes sont aussi bien anciens que « récents » : on trouve ainsi, parmi tant d’autre, du Magic Knight Rayearth, City Hunter, Urusei Yatsurei ainsi que Haruhi Suzumiya, Evangelion et One Piece.

animehits

Bien qu’acquis il y a bien 2 ans, ce n’est qu’à la mi-année que je me suis mis à écouter ces 2 CD plus « sérieusement », une fois décidé à les ripper et à les mettre sur l’iPod. Beaucoup d’écoutes de ces compilations depuis lors…
Je vous propose ci-dessous via les vidéos ci-dessous des extraits de ces compilations.

Altima : la succession de m.o.v.e ?

altimaTerminons ce tour d’horizon avec 2 véritables albums d’artistes (et non compilations). Le premier est l’album Tryangle d’Altima. Ce groupe japonais de 3 membres, dont motsu, le rappeur de m.o.v.e, a déja signé plusieurs titres pour des animes, notamment l’ending de Shakugan no Shana Final et le second opening de Strike The Blood. Mais c’est en regardant l’anime Accel World que j’appris son existence. Intrigué par la voix du rappeur me rappelant les ziks de m.o.v.e, je me suis renseigné : c’est bien le même monsieur !

Leur album écouté une fois, deux fois, puis trois fois, je me suis décidé à le commander. Depuis, celui-ci est toujours dans mon iPod, histoire de redonner la pêche au boulot.  Et même ma mère vous confirmera la qualité de cet album : il est passé en boucle certains jours lors des dernières vacances !

Lee Jung Hyun : dépoussiérage de la K-Techno Queen

Enfin, une artiste coréenne a fait son retour à mes oreilles en 2014 : Lee Jung Hyun. Mon frère et moi écoutions souvent ces albums il y a quelques années, en grande partie découverte par l’intermédiaire du camarade Axi de Legendra.

leejunghyun007th

Je ne sais plus pourquoi c’est arrivé, mais début août, je suis tombé sur le clip Suspicious Man, single extrait de son septième album intitulé Lee Jung Hyun 007th (2010). Et là, je suis complétement devenu raide dingue de ce titre, n’hésitant pas à l’écouter en boucle : 2 fois, 3, 4 , voir 10 fois, je m’en lasse pas !
Comme pour Altima, plusieurs écoutes de l’album 007th m’ont décidé à le commander (avec de la chance car un CD de 2010, heureux qu’il y eu du stock sur YesAsia). De plus, l’obtenir était indispensable pour la collection de mon frère, qui possède plusieurs albums de Lee Jung Hyun.

Depuis ce jour d’août, tout a fait banal, les albums de Lee Jung côtoient dans mon iPod les Super Eurobeat, EuroPanic! et Tryangle, et cette artiste fut énormément écoutée sur la période d’août à octobre.


À présent, 2015 est là, il faut penser à renouveler les albums de l’iPod ! De ce coté, j’ai « légèrement » remplacé depuis mi-décembre les EuroPanic! par les Super Eurobeat pressents Euromach, proposant des musiques Eurobeat plus « furieuses » et entrainantes que les compilations de la série principale d’Avex.

euromach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *